rss mescompetences
Evaluation pédagogique
Tuteur

apercu_image

Professionnel de terrain chargé du suivi et de l'évaluation du stage ou de la formation. Son rôle est très important, même lors de l'utilisation de solutions e-learning. Il est l'intermédiaire entre l'outil d'apprentissage et l'apprenant. Il guide se dernier, le conseille et l'évalue. Le tuteur est le témoin de l'évolution de l'apprenant, et peut ainsi diriger les séances en fonction de ses difficultés.

 

REDIP juge indispensable la présence d'un tuteur dans le parcours de formation et les outils développés sont pensés aussi bien pour l'apprenant que pour son tuteur. Ce dernier peut moduler les séances comme il le souhaite, avoir accès aux résultats des évaluations de façon instantanée et précise, et peut accéder à la plateforme en ligne 24h/24.

L'évaluation des connaissances tutorales :

Objectifs :

  •    Evaluer les connaissances et savoir-faire indispensables au bon exercice de la fonction tutorale en entreprise.
  •    Identifier les points forts et les points à améliorer.
  •    Proposer un plan de formation en fonction des points à améliorer.
  •    Apprécier les savoirs faire à l’aide de supports d’évaluation mis à la disposition des tuteurs.

 

Une évaluation transversale

Le dispositif REDIP peut s’adresser à tout salarié expérimenté, notamment les séniors, ayant une bonne connaissance de leur secteur professionnel.

En dehors de capacités relationnelles, pédagogiques et de gestion indispensables à la fonction, aucun pré-requis n’est exigé.

Il est important, par contre, que le salarié ait été choisi sur la base du volontariat et en fonction de sa qualification professionnelle en rapport avec l’objectif visé.

Il existe, dans le cas où le salarié aurait des difficultés d’expression ou de calculs basiques, la possibilité de coupler cet outil à une évaluation des connaissances de base.

De même, il est conseillé (mais non obligatoire) d'associer le dispositif REDIP à une évaluation technique portée sur le métier initial du salarié, afin de s’assurer de la qualité de ses connaissances professionnelles liées à son activité principale (savoirs et savoirs-faire).


Une évaluation outillée

Le référentiel est basé sur les savoirs et savoirs-faire des tuteurs en entreprise, il est indispensable d’utiliser différents outils d’évaluation tels qu’un questionnaire informatique, un entretien de simulation ou encore une observation sur le poste de travail.

S’ajoute un questionnaire informatique destiné à évaluer les savoirs (connaissances théoriques) du tuteur.

Une prise en mains permet à chaque tuteur évalué sur poste informatique de se familiariser aux différents modes de questionnement et manipulations nécessaires avant la réalisation du questionnaire d'évaluation.

Les grilles d’observation et de simulation ainsi que le questionnaire informatique sont basées sur les modules créés à partir d’un référentiel pour le tuteur en entreprise.

Suite aux résultats du positionnement, le candidat ira en formation si ses performances ne sont pas jugées suffisantes pour la mission qui lui est confiée, ou obtiendra directement une attestation de réussite qui lui sera fournie avec son dossier professionnel.


Une évaluation rythmée

La durée de l’évaluation est variable ; néanmoins, l’objectif de ce travail est de ne pas dépasser deux heures sur poste informatique pour environ soixante dix questions illustrées de cas pratiques et théoriques en continu ou en discontinu, et une heure pour chaque entretien.

La durée approximative de l’évaluation est de trois heures.

Le rythme conseillé est de répartir les différentes évaluations dans un temps relativement court afin que l’évaluation ne soit pas biaisée par l’évolution technique des salariés : en effet, il s’agit de faire un bilan des connaissances et compétences du tuteur à un instant précis afin de les développer, et non de faire un contrôle continu.

Néanmoins, si l’entreprise ne trouve pas d’autres possibilités, il doit rester tout à fait possible de séparer les activités les unes des autres ;

l’objectif est alors de minimiser la durée qui séparera les évaluations.

 
Une évaluation gérée

Après une éventuelle adaptation du questionnaire aux besoins de l’entreprise, l’organisme évaluateur envoie un accès administrateur à l’entreprise.

Celle-ci choisi alors de réaliser son évaluation informatique « online », c'est-à-dire avec la connexion internet dont elle dispose, ou « offline » si aucun lien ne peut se faire à distance avec l’organisme évaluateur.

Dans ce dernier cas, l’entreprise a la possibilité de choisir entre trois possibilités :

l’installation du questionnaire sur les ordinateurs de l’entreprise par l’organisme extérieur,

la location d’ordinateurs portables où sera, par la suite, installé le questionnaire,

l’intervention de l’organisme extérieur au sein de l’entreprise avec ses propres ordinateurs.


L’évaluation :

questionnaire informatique

entretien

observation


doit être suffisamment approfondie pour permettre de décider des points à retravailler par les formateurs ;

celle-ci devra donc fournir un tableau de résultats clair et facilement compréhensible par tout type de lecteur (avisé ou non).

La capitalisation des résultats des apprenants se fera automatiquement sur le logiciel.

 

Découpage modulaire du référentiel tuteur



Réagissez à cet article


Connectez-vous à l'aide de votre compte Facebook.
Facebook