rss mescompetences
Services pédagogiques
Accueil > services > GPEC > GPEC
GPEC

apercu_image

La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) permet aux décideurs d'entreprise d'anticiper les besoins en ressources humaines de leur société.

La GPEC permet une prévision de l’évolution des emplois et des compétences, une optimisation sur le long terme des ressources humaines de l'entreprise, une meilleure gestion des carrières et une réduction des risques et des coûts liés aux déséquilibres.

Elle regroupe pour cela de nombreux procédés. La GPEC fait entre autres une comparaison entre les compétences requises pour l'activité de l'entreprise et les compétences détenues à un moment donné dans cette même entreprise. Il est alors possible de dresser une liste des compétences manquant à l'entreprise et donc de mettre au point un plan de formation, ou de définir les évolutions de carrière possibles.

C’est pour aider à mettre au point ce plan de formation que REDIP a développé ses outils d’évaluation des compétences professionnelles. En effet, ces outils permettent de mesurer les compétences détenues par les collaborateurs dans l’entreprise mais également les compétences à approfondir. L’entreprise peut alors plus facilement planifier les formations nécessaires. Elle peut aussi attribuer un poste à un salarié qui maîtriserait toutes les compétences requises pour un tel poste.

 

Rappelons que pour le sociologue Dominique Thierry, la compétence est "une capacité à agir pour obtenir un résultat attendu dans une situation donnée avec des moyens donnés ; elle s'exprime à travers une action et l'obtention d'un résultat". Ainsi, la compétence n'est observable que par l'activité professionnelle ; c'est pourquoi la description du contenu d'un métier sera la première étape de l'évaluation professionnelle.

 

Est-il utile de lancer une GPEC dans votre structure ?

La démarche de GPEC n’est pas anodine. S’y lancer mérite réflexion et cette décision ne doit en aucun cas être une concession aux idées à la mode. La GPEC doit avoir une réelle utilité pour votre structure et nous vous proposons de répondre au questionnaire suivant afin de faire une première évaluation de sa nécessité.

  oui non
De nombreux professionnels vont-ils partir en retraite dans les prochaines années ?
Les recommandations des financeurs demandent-elles de professionnaliser et de modifier les services rendus ?
Les publics dont nous assurons la prise en charge évoluent-ils et requièrent-ils une adaptation des pratiques professionnelles ?
Une certaine lassitude se manifeste-t-elle chez une partie des salariés ?
Faut-il réfléchir de plus en plus aux moyens de fidéliser les personnels ?
Les lois et règlements récents (handicap, formation professionnelle, qualité…) vont-ils modifier nosmodes opératoires ?
L’offre de services sur le territoire va-t-elle nous inciter à ajuster nos prestations ?
Eprouvons-nous des difficultés à recruter ?
Devons-nous nous préparer à accompagner le changement, quel qu’il soit (activité, cultures professionnelles, renouvellement des salariés…) ?
A l’avenir, devrons-nous nous réorganiser (pour une meilleure répartition du travail, parce que nous changeons d’activité…) ?
Devons nous faire face à un besoin de qualification de différents professionnels ?

 

  • Si vous avez une majorité de OUI, la GPEC vous sera profitable.
  • Si vous avez une majorité de NON, vous pouvez hésiter à la mettre en oeuvre.
  • Si vous ne savez comment répondre, une réflexion sur le plan stratégique vous indiquera des moyens d’y parvenir et d’approfondir votre diagnostic

 


Réagissez à cet article


Connectez-vous à l'aide de votre compte Facebook.
Facebook