rss mescompetences
Evaluation pédagogique
DGEFP

apercu_image

La Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) est chargée de la conception et de la mise en œuvre des politiques de l’emploi et de la formation professionnelle. Elle en construit le cadre juridique en concertation avec les autres départements ministériels et les partenaires sociaux. Elle conduit et coordonne la mise en oeuvre des dispositifs et en évalue les résultats. Elle veille à l'inscription de cette politique dans la stratégie européenne pour l'emploi et de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Elle assure la gestion des programmes soutenus par le Fonds social européen en France.

Ces politiques sont relayées et mises en œuvre sur le territoire national par l’action du Service public de l’emploi : les Direccte, où sont regroupées les compétences des DRTEFP et des DDTEFP depuis le 30 juin 2010, mais aussi Pôle Emploi, l'Unédic, les missions locales et permanences d'accueil, information et orientation (PAIO). D'autres partenaires, tels que les collectivités territoriales (régions, départements, communes) et leurs groupements, y participent également.


LE BUDGET 2011

En 2011, le Délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle est responsable du programme 102 "Accès et retour à l'emploi" et du programme 103 "Anticipation des mutations économiques et développement de l'emploi" qui s'inscrivent dans le cadre de la Mission "Travail et Emploi" dont les crédits sont ouverts  par la loi de finances pour 2011  au ministre du travail, de l'emploi et de la santé. Ils totalisent 12,35 milliards d'euros en autorisations d'engagement (11, 57 milliards d'euros en crédits de paiement).

L'ensemble des économies mises en œuvre, pour le budget 2011, permet de concentrer les moyens sur les publics les plus fragiles :

- outre des dispositifs de soutien direct à l'emploi, au reclassement ou à la formation des demandeurs d'emploi, la mission finance l'allocation spécifique de solidarité ainsi que les moyens de fonctionnement des différents acteurs du service public de l'emploi et en particulier Pôle emploi ;

- un effort important est consacré à l'anticipation des mutations économiques et à la reconversion des salariés fragilisés ;

- l'effort de l'État en faveur des publics les plus éloignés de l'emploi est consolidé, notamment avec 340 000 nouveaux contrats aidés non marchands et 50 000 nouveaux contrats aidés marchands en 2011, dont les taux d'aide sont ramenés aux niveaux en vigueur avant la crise ;

- enfin, sont mises en œuvre en 2011 des expérimentations d'accompagnement renforcé pour les demandeurs d'emploi à l'issue d'un CDD ou d'une période d'intérim, ainsi qu'une nouvelle aide à l'embauche pour les demandeurs d'emploi séniors mise en place dans le cadre de la réforme des retraites (50 millions d'euros en 2011).

 

QUAND ?

La Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle est placée sous l’autorité du ministre du travail, de l'emploi et de la santé et du ministère chargé de l'apprentissage et de la formation professionnelle . Elle est issue de la fusion en mars 1997 de la Délégation à l’Emploi créée en 1975, alors rattachée au grand ministère des Affaires sociales (1966), et de la Délégation à la Formation professionnelle, dépendant des services du Premier ministre.
(création du Ministère du Travail en octobre 1906)

OÙ ?

Depuis le 9 février 1998,
la DGEFP est installée
7 square Max Hymans
(nom du Président d’Air France 1948-1961)
dans le 15è arrondissement
Paris - Montparnasse

QUI ?

La DGEFP compte 262 personnes (en ETP), essentiellement des cadres de haut niveau issus d’origines diverses et de statuts différents, qui apportent leurs compétences au service des politiques d’emploi et de formation professionnelle. Et environ 10 000 agents (en ETP) dans ses services déconcentrés.


Réagissez à cet article


Connectez-vous à l'aide de votre compte Facebook.
Facebook